Soins du Lundi au Vendredi

de 8h à 20h

  • Acccueil
  • >>
  • Articles Santé, la Podologie
single post thumbail

Votre coeur n'est pas à prendre

Vous êtes en bonne santé ? C’est fabuleux, la plus belle richesse pour vous et vos proches. Mais, êtes-vous certains de faire ce qu’il faut pour le rester ? En d’autres termes, vos habitudes de vie sont elles toutes respectueuses de ce bon état général ? N’êtes-vous pas en train de développer ce qu’on appelle un ‘facteur de risque cardiovasculaire’ ? Ceux-ci sont nombreux, comme vous allez le constater, et risquent de vous jouer un mauvais tour si vous n’y prenez pas garde. Bien sûr, vous ne pouvez pas changer votre âge, un premier facteur de risque, ni le fait d’avoir dans la famille des personnes qui ont fait un infarctus ou un accident vasculaire cérébral, un deuxième facteur de risque.

Mais si vous fumez, un troisième facteur de risque, si votre alimentation, un quatrième facteur de risque, est trop riche en matières grasses, en sel, en sucres, si votre tension artérielle, un cinquième facteur de risque, est trop élevée, si votre poids est trop élevé, si vous avez trop de cholestérol, un sixième facteur de risque, ou trop de sucre, que vous passez de longues heures devant la télévision, votre ordinateur ou votre tablette et que vous êtes inactif, vous augmentez le risque que votre coeur ou votre cerveau soit atteint dans quelques années.

Changez votre mode de vie constitue la première et la meilleure action que vous pouvez entreprendre, pour vous et pour vos proches. Certains changements sont assez faciles d’autres le sont moins. Votre médecin traitant et toute l’équipe de la Maison Médicale de Genappe sont là pour vous.



La première chose à faire ? Connaître certains chiffres liés à votre santé. Par exemple, la tension artérielle. Elle se mesure en millimètres de mercure (mm Hg) et par 2 chiffres, un supérieur (la systolique) et un inférieur (la diastolique).
La norme ? En-dessous de 140/90 mm Hg.
Votre médecin vous donnera les autres chiffres à connaître pour votre cholestérol, votre sucre sanguin, le nombre de pas à faire par jour, les heures de sommeil et d’autres encore qui sont essentiels à mémoriser. Ils seront vos cibles, vos objectifs à atteindre pour mettre en place votre plan personnel destiné à faire disparaître ces trop fameux facteurs de risque.

La deuxième chose à faire ? En parler à votre médecin et faire votre bilan cardiaque. Rien de compliqué ni de douloureux, rassurez-vous. Mesurer votre poids et votre tension artérielle, votre circonférence abdominale, une prise de sang et un électrocardiogramme pour certain(e)s.

La troisième chose à faire ? Fixer vos objectifs avec votre médecin et peut-être vous faire accompagner par une diététicienne, un kiné voire une psychologue. Il vous guidera dans l’élaboration de votre plan personnel.

Chaque année, plus de 10.000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque en Belgique.
Préservez votre coeur pour ne pas en faire partie, cela ne dépend que de vous !


Télécharger en PDF

Marc Tomas

Cardiologue.